Le cabinet dentaire du Dr Gabison à Paris 13 vous parle de la phobie dentaire.

Heureusement, tout comme la technologie avance, la prise en charge des patients phobiques s’est nettement améliorée ces dernières années. Certaines méthodes ont largement fait leurs preuves :

  • Les Thérapies Cognitivo Comportementales (TCC) : aidé par un psychologue ou par son dentiste formé à cette thérapie, le patient apprend peu à peu à maîtriser sa peur. Il peut ensuite faire l’objet de soins comme n’importe quel autre patient.
  • Les techniques de relaxation et d’hypnose : elles mettent le patient dans un état de conscience particulier compatible avec un soin dentaire dans la sérénité.
  • La sédation consciente au moyen du gaz dit “hilarant” (MEOPA) : le patient est semi-conscient. Il est calme, perçoit moins les sensations “désagréables” mais entend et peut répondre aux demandes du dentiste.
  • L’anesthésie générale : quand il s’agit d’une phobie aiguë, ou que le patient phobique doit faire l’objet de soins importants, il peut se voir proposer :
  1. une anesthésie générale légère (neuroleptanalgésie) qui se pratique à l’hôpital et dans certains cabinets dentaires.
  2. une anesthésie générale “classique” pratiquée en milieu hospitalier.

Aujourd’hui, le patient phobique peut choisir de ne plus renoncer aux soins et de se faire prendre en charge de façon adaptée. Des solutions existent. Pourquoi s’en priver ?